• Ayu Utami © Erik Prasetya
  • © Intan Paramaditha
  • Laurence Vielle © Andy Huysmans
  • © Ben Sohib
  • Alfred Birney © George Philip Birney

Les voix diverses de la littérature indonésienne contemporaine

Description
Informations

Curateurs Melani Budianta & Manneke Budiman

Tout comme le paysage naturel et socioculturel du pays, la littérature indonésienne est hétérogène et fluide, aussi variée que les modes de vie de sa population. Elle reflète les traditions anciennes ou nouvelles. Plusieurs épais volumes d’anthologie ne suffiraient pas à rendre justice à sa richesse et à sa diversité. 

Malgré l’énorme production littéraire, seule une poignée d’ouvrages écrits par de grandes pointures – comme le candidat au Prix Nobel Pramoedya Ananta Toer – sont connues à travers le monde. L’écriture contemporaine a reçu ces dernières années une nouvelle visibilité internationale, grâce à l’exploration de thèmes politiques et traumatiques d’une part, et à l’émergence d’écrivaines d’autres part. La promotion internationale reste malgré tout très axée sur l’île de Java et la capitale Jakarta.

Le programme littéraire d’EUROPALIA vise à élargir cet horizon en sélectionnant des auteurs de régions diverses, de Java à Bali, d’Aceh à Makassar, en incluant des auteurs moins connus au fort potentiel créatif. Le programme explore plusieurs thématiques comme la diversité des expressions islamiques, les différentes représentations du genre et de la sexualité, et le positionnement de « l’autre » culturel au sein de la nation. 

La dizaine d’écrivains et poètes sélectionnés n’offrent bien entendu qu’un petit aperçu de la littérature contemporaine en Indonésie. Pour représenter la diversité du pays, il a été tenu compte du genre et de l’origine géographique et ethnique des invités. Les thèmes des trois expositions principales ont également influencé le choix des auteurs, qui aborderont des sujets comme l’inspiration ancestrale, l’expérience coloniale et postcoloniale, et la culture maritime du pays. 

Un dialogue littéraire entre l’Indonésie et la Belgique a été initié par la poétesse nationale belge Laurence Vielle, qui a travaillé en résidence chez l’écrivaine et journaliste Lily Yulianti Farid, à Makassar. Celle-ci se rend elle-même en résidence à Bruxelles, où elle donne en octobre des conférences sur le statut de la femme musulmane dans la société contemporaine.