Behind the project
— Germaine Kruip sur 'Resonance'
© Maxime Fauconnier

Germaine Kruip présente Resonance, une nouvelle œuvre créée spécialement pour la gare d’Anvers-Central. Resonance émerge des souvenirs de l’artiste, vifs et viscéraux, de l’attaque terroriste antisémite ayant frappé le quartier anversois des diamantaires le 20 octobre 1981. Avec cette nouvelle œuvre, Kruip propose de rendre visible et audible l’impact persistant des bouleversements et tragédies de l’histoire. L'œuvre, commissionnée spécifiquement pour l’espace de la gare, consiste en une structure horizontale de laiton de vingt mètres de long dont les cinq parties sont installées le long du balcon situé au-dessus des guichets de l’entrée principale. Une fois actionnées, les barres de laiton créent d’intenses réverbérations, produisant des notes et générant de nouveaux champs de résonance ondoyant à travers l’espace. La sculpture in-situ sera jouée par cinq musiciens lors de performances programmées tous les deux mois, dont la première se déroulera le 20 octobre 2021, 40 ans exactement après la tragique attaque.

Regardez la vidéo sur la Resonance ci-dessous.

— Gare d'Anvers-Central

20 10 2021 - 15 05 2022

Dates performances

20 10 2021

20 12 2021

20 02 2022

20 04 2022

Commissioné par EUROPALIA TRAINS & TRACKS

Video: © Eyes-Screen

Regular Institutional Partners